L’endettement personnel est un problème important qui touche de nombreuses familles québécoises. À titre préventif, ou pour vous éviter la faillite personnelle si votre situation financière devient hors de contrôle, il est bon de connaître les facteurs qui peuvent vous mener au surendettement afin d’éviter cette situation.

Facteurs incontrôlables

La perte d’un emploi, une diminution de salaire, une séparation ou un divorce, la maladie ou un accident; tous ces éléments sont des facteurs qui peuvent hypothéquer grandement la situation financière d’un individu ou d’une famille. Une assurance à ce chapitre peut être une option envisageable. Le prix d’une telle assurance peut vous rebuter à première vue, mais se retrouver en face de rien en cas de pépin peut être encore plus traumatisant.

Mauvaises habitudes de consommation

Même si c’est un aspect qui n’est pas facile à gérer, il a au moins l’avantage d’être entre vos mains. Il faut faire preuve de retenue et de contrôle de soi lorsque vient le temps d’effectuer ses achats, à évaluer si on comble réellement un besoin essentiel, ou si on succombe simplement à la tentation… Dépenser afin de se procurer des articles pour faire comme tout le monde (surtout si on n’en a pas les moyens) n’est pas une bonne façon de s’en sortir. Les sorties au restaurant trop fréquentes, le café tous les matins au resto du coin, ou encore la cigarette, sont des habitudes qui peuvent sembler inoffensives mais qui deviennent très coûteuses à la longue. L’absence ou la mauvaise gestion de son budget est aussi un facteur déterminant qui nuit à votre bonne santé financière.

Tout payer avec le crédit

Les cartes de crédit offrent une grande liberté au niveau de la capacité d’achat, mais elles rendent le consommateur un peu amnésique au niveau de leur endettement réel… La possibilité de rembourser par petits versements est très attirante, mais d’étirer vos paiements sur une longue période augmentera de beaucoup le montant payé au final.

Les taux d’intérêts sont généralement assez élevés, mais toutes les cartes ne sont pas équivalentes. Comparez les taux exigés par les différentes compagnies de crédit, et certaines peuvent être plus avantageuses que d’autres selon les options qu’elles vous offrent. Éviter de mettre de gros montants sur votre carte qui seront difficiles à rembourser, et essayez de faire vos paiements le plus rapidement possible afin de minimiser les frais d’intérêts.

Crédit 24, un membre de l’Association des microprêteurs du Québec.